Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes cartoons

J-O dico

21 Février 2010 , Rédigé par Deligne Publié dans #actu

Voici un lexique journalistico-français
pour comprendre le langage des commentateurs sportifs
aux jeux olympiques de Vancouver.
jodhiver
Il a échoué au pied du podium.
Comprendre: 
Il est arrivé 4ème et se contentera de la médaille en chocolat.

Vous  n'avez  pas encore réalisé que vous étiez médaillée d'or?
Comprendre:
Pour une fois que tu gagnes, tu pourrais faire un effort pour chialer de joie en direct devant la caméra!

Il a hérité de la plus mauvaise place.
Comprendre:
Il a pris la place réservée d'ordinaire aux français (voir: échouer au pied du podium).

Son talent reste intact.
Comprendre:
Il s'est ridiculisé devant les caméras du monde entier mais il s'en remettra.

Attendons l'avis des juges.
Comprendre:
On a perdu mais en magouillant un peu, on peut s'en sortir.

Nos meilleures chances de médaille vont s'élancer dans une compétition très relevée.
Comprendre:
Faut pas s'attendre à des miracles.

Tant de grâce sur glace se passe de commentaires.
Comprendre:
Je prends 3 minutes pour aller pisser dans la neige et je reviens.

Oulalalalaaaaa !
Comprendre:
Comment exprimer ma déception sans blesser l'amour propre de cet athlète?

Cet athlète est vraiment phénoménal!
Comprendre:
Ne comptez pas sur moi pour citer le nom complètement imprononçable de ce biathlonien finlandais.

Rendez-vous aux prochains jeux d'hiver!
Comprendre:
J'ai pas assuré sur le coup mais j'espère que ma chaîne ne va pas mettre un terme à mon CDI.

      vautours.jpg


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Zéphyr'in 22/02/2010 10:43


SANS RIRE : j'ai la nostalgie de Roger Couderc (allez les petits). pour moi, c'était le top. Il aurait dû fonder une école de journalisme sportif, avec au programme des cours obligatoires d'accent
du sud-ouest...
Et puis, à la télé, le rugby, c'est magnifique je trouve. Et rigolo en plus: les mêlées, tout ça... même la forme du ballon, c'est pas normal. Tu peux pas dribbler, même si tu en as envie : ça
rebondirait n'importe où!


Pulp 21/02/2010 21:34


Ah mais c'est que ça me donne envie de regarder les JO pour avoir le plaisir de comprendre enfin correctement les commentaires sportifs !


Cordelier 21/02/2010 15:54


Avisssseu à la population !
On voit Fred Deligne en vrai sur le blog de Maester !
(si si...)
rappel :
http://maester.over-blog.com/
Avouez qu'il est ressemblant !
La preuve :



Melly 21/02/2010 14:11


Tes commencaires sur les commentaires ne se commentent pas !

mdr !


Maitret 21/02/2010 11:52


Merci à deligne d'avoir décodé si finement les mots qui composent le langage de la tribu des commentateurs sportifs. Un régal !
Peut-être un prochain dico des figures de style  : comparaisons à la con ("elle glisse comme un cygne"), métaphores usagées pour ne pas dire usées ("celle-là ne glisse pas mais elle caresse la
neige"), périphrases ridicules ("et voici que s'élance le roi de la glisse"), hyperboles, superlatifs en tous genres ... ("l'oiseau s'envole", "c'est extraordinaire, génial, sublime," etc.).