Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes cartoons

Je pense donc j'essuie

24 Avril 2006 , Rédigé par Deligne Publié dans #actu

LONDRES (AFP) - Une majorité de femmes considèrent les corvées domestiques comme une thérapie contre l'angoisse, à en croire un sondage effectué au Royaume-Uni par une chaîne télévisée spécialisée dans la santé.

Six sondées sur dix assurent que "faire le ménage leur donne le sentiment de contrôler leurs vies" (59%) et est "une thérapie pour l'esprit" (60%), d'après l'étude menée pour Discovery Home and Health. Elles sont autant à se dire "déprimées quand la maison est en désordre" (58%) et à reconnaître que "la saleté et le fouillis les rendent tendues" (59%). Seules 4% voient le ménage comme une perte de temps. Le tiers des femmes interrogées déclarent même que faire le ménage leur apporte plus de satisfaction que faire l'amour. Quelque 57% admettent néanmoins que les corvées les fatiguent, d'autant plus que 71% des sondées ont un emploi. Le sondage, dont les résultats sont présentés lundi dans le quotidien Independent, a été mené auprès de 2.000 femmes âgées de 18 à 80 ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Le pÚlerin vagabond 25/04/2006 10:47

Bonjour,
Pour moi, c'est le contraire, dès que je vois du désordre, j'angoisse à l'idée de mettre de l'ordre...  a+ Lpv

manon 25/04/2006 10:14

est-ce que çà marche aussi pour les hommes?????????

Ellalie 25/04/2006 09:52

Dire que je paye quelqu'un pour  faire le ménage chez moi alors que je lui permets de se détendre... c'est le monde à l'envers !

Canard 25/04/2006 09:49

Donc le ménage ménage les méninges... c'est pas beau ça?

Odin 25/04/2006 09:33

L'expression correcte n'est elle pas plutôt, j'épanche donc t'essuies? ;)